Accueil

Photo : Nicolas Larsonneau

La musique de ce quartet se nourrit de traditions qui se mélangent à une forte envie de fraîcheur et de liberté. Les rythmes sont hypnotiques, les structures progressives et nous amènent doucement vers une transe toujours dansante. Le socle rythmique de ce quartet est porté par la batterie et l’accordéon des deux Maxime, ce sont ces deux là qui conduisent les structures obstinées des morceaux dans un autre monde que celui des bals traditionnels habituels. Le saxophoniste Thomas Fossaert, porte la liberté musicale du groupe. Son inspiration nous transporte au dessus des marais dans de vastes espaces poétiques et ses improvisations ravissent nos oreilles férues de musique bourdonnante. Le groupe se démarque par la singularité de la voix de Perrine Vrignault, au centre de ce magma vrombissant. En plus de porter l’identité directrice du groupe, sa voix met en valeur les chants traditionnels qui portent des textes qui ne laisse pas le public indifférent. Son accordéon rajoute un son continu aux morceaux, donnant encore plus de volume à cette progression enivrante.

Le son est incisif puis doux, sec puis tremblant, captivant puis ensorcelant. Enfin, lorsque les quatre musiciens s’emballent, le mélange est idéal pour embarquer la tradition dans une matière tribale, libre et puissante qui porte la voix sensible de Perrine vers un équilibre subtil entre un enracinement toujours énergique et un envol bouleversant. 

Perrine VRIGNAULT : Chant / Accordéon diatonique
Maxime BARBEAU : Accordéon diatonique
Thomas FOSSAERT : Saxophone soprano / Chœurs
Maxime DANCRE : Percussions / Chœurs